Traducteur/translator

 

 

Mardi 26 mai 2009 2 26 /05 /Mai /2009 13:02

26 mai 2009


 

Si à l'époque médiévale et ce jusqu'à la fin du XVI e siècle les fugitifs de tous ordres, les meurtriers, les voleurs, violeurs...pouvaient à loisir profiter du "droit d'asile" que l'Eglise dans sa bonté voulait bien pratiquer.

Si ce droit apportait une sécurité évidente aux contrevenants de la loi par le fait que personne ne pouvait de force obliger un quelconque fugitif de se rendre, l'actualité a découvert un artifice plus moderne quant au désir de protéger, de reconnaitre des droits à des meurtriers, j'ai nommé : la nomination d'un citoyen d'honneur.

Ainsi il s'avère que le 25 mars 2009 le citoyen Marwan Barghouti ( de son vrai nom : Marwan Bin Khatib Barghouti) a été déclaré citoyen d'honneur de la ville de Stains (93) dont le maire désire apporter "un soutien absolu à la cause de la liberté et de l'indépendance pour laquelle a lutté et s'est sacrifié Marwan Barghouti ainsi que des milliers de prisonniers détenus dans les prisons israéliennes"...

Ainsi dans deux jours, ce 28 mai 2009, ce même Marwan Barghouti sera nommé citoyen d'honneur de la cité d'Ivry/Seine (94) avec cérémonie des plus officielle en présence de la femme de Marwan Barghouti et de la représentante de la Palestine en France...

Bon, il est vrai que ces municipalités n'ont aucune raison ( logique et humanitaire) de s'arrêter sur les centaines de morts, de victimes déchiquetées, les centaines de blessés grâce aux agissements du citoyen d'honneur Barghouti et de ses troupes !

Bon, quelle importance que celui-ci ait été condamné ( et pour cause !) à 5 condamnations d'internement à vie justement pour ses agissements de tueries délibérées envers des civils, des femmes et des enfants ?

Ces municipalités ne font que transmettre un message officiel de reconnaissance des luttes armées terroristes, n'est-ce pas ?

Aussi je ne saurais par ces lignes que recommander à chaque municipalité française d'agir de même et d'ainsi radicaliser la citoyenneté d'honneur vers des membres de l'ETA; pourquoi ne pas offrir celle-ci à Txeroki, à Anboto, à Antza ? Pourquoi ne pas rappeler les "justes causes" des militants du Mouvement de Libération de la Bretagne et ainsi proposer d'apposer les photographies de Michel Herjean, de Denis Riou sur les façades de certaines mairies ? Pourquoi ne pas manifester haut et fort pour les "justes droits" des FARC de Colombie ( oui, ceux-là même qui ont détenu  Ingrid Bétancourt) en scandant le nom de leur commandant en chef Alfonso Cano ?..

Si les municipalités le désirent, l'international ne manque effectivement pas de "martyres" à des causes toutes plus justes les unes que les autres... pourvu que l'on puisse tuer de l'innocent, que l'on puisse piéger des voitures, que l'on transforme des femmes et des enfants en bombes vivantes "se dévouant pour la bonne cause" !

Je présume que l'on pourrait de-même élargir les définitions des "bonnes causes" vers des Fofana, des tueurs en séries, des voleurs et violeurs récidivistes...Ne serait-ce pas une bonne idée ?

Ainsi chaque mairie défendrait ses propres "bonne causes internationales" autour des condamnés à vie, à de lourdes peines d'emprisonnement afin de surtout permettre à ces "victimes" de ne pas sombrer dans l'oubli, des fois que...


Par marclev.canalblog.com

Plus de renseignements sur
Son nouvel ouvrage

Par Aschkel - Publié dans : Marc LEV - Communauté : L'Equipe J.A.G - TOP NEWS -
Réagir, commenter - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

 

    
Traduire la page:
By

------------------------------------- 

 

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

Paiement sécurisé


Catégories

Mon livre d'or

 

 

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Recommander

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés