Traducteur/translator

 

 

Mercredi 27 mai 2009 3 27 /05 /Mai /2009 15:28


De mon ami Mar LEV

>>C.Ra'hamin une réponse a ton commentaires de ce matin en quelque sorte....

http://aschkel.over-blog.com/article-31899292-6.html#anchorComment 

commentaire n°3



Dans mon imaginaire que je reconnais comme peut-être par trop pessimiste, j'ai un tant soit peu tendance à faire un parallèle entre Pyongyang et Ahmadinejad, entre Corée du Nord et Iran.

Aurais-je raison ? N'est-ce que le fait de mon imagination par laquelle je vois deux états en passe d'accessibilité au rang des puissances nucléaires ?

Me tromperais-je de par mon impression d'états ne tenant aucun compte des pays voisins, des condamnations et décisions internationales ?

Oserais-je penser que les sanctions prévues par le Conseil de sécurité de l'ONU n'ont aucune conséquence, incidence sur les décisions des dirigeants de ces deux états ?

M'avancerais-je même à considérer que les tentatives de rapprochement, de mains tendues, de discussions à outrance ( près de six années de discussions entre les deux Corées, la Chine, les Etats-Unis, la Russie et le Japon n'ont aucunement persuadé la Corée du Nord de renoncer au nucléaire) n'ont aucun impact sur des dirigeants despotes ?

J'ose espérer que l'avenir proche me donnera tort mais l'ombre de nouveaux conflits semble recouvrir de plus en plus ces contrées dont les populations n'en n'auraient certes aucun besoin !



Corée du Nord, Iran, Israël et l'ONU...

 

Dans une quinzaine de jours l'Iran va connaitre l'effervescence de nouvelles élections présidentielles avec pas moins de 230 candidats inscrits...

Ne nous leurrons pas, et si jusqu'à présent et ces dernières années nous nous étions habitués aux déclarations volontairement extrémistes pour ne pas dire haineuses d'Ahmadinejad, la réelle course à ce trône va se jouer principalement entre quatre candidats.

Ainsi, si Ahmadinejad ne rêve que de se succéder à lui-même, d'autres comme Mohsen Rezaï, ancien chef des Gardiens de la Révolution islamique, n'apporterait à mon avis que très peu de changements quant aux relations avec l'occident quant au désir de tout bonnement rayer Israël de la mappemonde.

D'autres comme Hossein Moussavi qui se définit comme " un réformateur attaché aux principes de la Révolution islamique de 1979" semblerait avoir l'appui de l'ancien président Khatami et se déclarerait comme un défenseur de la liberté d'expression et de pensée désirant oeuvrer pour une amélioration des relations Iran-monde. J'avoue ne pas avoir totalement compris comment peut-on réformer les principes de la Révolution islamique, mais bon, rendons-lui cela.

Le candidat qui semblerait le plus axé à une réelle ouverture vers l'occident est Mehdi Karoubi, considéré comme candidat réformateur et modéré et demandant des élections libres sans aucune intervention des Gardiens de la Révolution, de-même qu'il a su critiquer ouvertement Ahmadinejad pour ses propos négationnistes de la Shoah .

Les sondages actuels montrent une majorité évidente à...Ahmadinejad ! Est-ce du fait de ses déclarations anti-israéliennes, de ses remises en cause de la Shoah qu'il a qualifié de mythe, de sa redistribution de l'argent du pétrole vers les classes populaires ???

Quoiqu'il en soit l'idée d'une nouvelle orientation politique iranienne semble encore faire partie d'une utopie...l'ombre de l'arme nucléaire plane indubitablement sur la région, sur Israël...

Mais le pessimisme n'a pas de raison d'être de rigueur alors que les instances internationales veillent et savent réagir contre de nouvelles\anciennes menaces, n'est-ce pas ?..

Ainsi si l'on se réfère au cas d'un cousin peut-être pas si éloigné que cela d'Ahmadinejad : j'ai nommé Pyongyang, comment ne pas s'enorgueillir des instances internationales face à cette menace Nord-Coréenne ?

Pendant presque six années de rencontres "des six" ( Chine, Etats Unis, Russie, Japon ainsi que les deux Corées) afin de convaincre le dirigeant de la Corée du Nord de renoncer à ses désirs de nucléaire, le résultat est celui que nous connaissons tous : un deuxième essai nucléaire !..

Certes le Conseil de sécurité de l'ONU prépare une résolution de nouvelles sanctions (mais qui, aux dires de diplomates, demande du temps...) contre Pyongyang alors que celui-ci n'hésite nullement à déclarer que "les impérialistes américains et les traîtres de la Corée du Sud ont poussé la péninsule coréenne à l'état de guerre"...

Y a-t-il justification à ce parallélisme que je fais ci-dessus alors que Barak Obama joue la politique de la main tendue vers l'Iran d'Ahmadinejad ? Peut-on légitimer un nouveau relationnel vers l'Iran considérant qu'Ahmadinejad n'est pas Pyongyang ? Les essais nucléaires nord-coréens face au manque évident de contre-attaque internationale laissent-ils prévoir une situation future proche similaire quant à l'Iran ?

Le monde parait se présenter comme totalement démuni contre l'extrémisme, la folie, le terrorisme...Ne serait-il pas temps de prendre sérieusement le taureau par les cornes avant qu'il ne soit trop tard ?? 


Marc Lev : le blog
http://marclev.canalblog.com 

Par Aschkel - Publié dans : GEOPOLITIQUE/ACTUALITE/INTERNATIONAL
Réagir, commenter - Voir les 14 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

 

    
Traduire la page:
By

------------------------------------- 

 

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

Paiement sécurisé


Catégories

Mon livre d'or

 

 

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Recommander

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés