Traducteur/translator

 

 

France    ISREAL   English
Lundi 4 octobre 2010 1 04 /10 /Oct /2010 04:57

 

 

 

bann dossier du mois

Dossier -L'Odyssée américaine face a la terreur islamique - L'échec de l'exercice des représailles

מקור: http://www.israpundit.com/archives/27845

Par Steven Simpson

Adapté par Aschkel

Pour © 2010 aschkel.info et © 2010 lessakele

Lire également

>Document exceptionnel - Prédire les guerres. L'autre menace existentielle pour l'Amérique

 

 

Les attaques terroristes islamistes du 11.09.2001 ne sont pas produites comme un cheveu tombant sur la soupe.

 

Pendant près de 30 ans, faisant face à l'hydre de la terreur islamiste, l'Amérique a connu d'autres moments catastrophiques : ceux des deux attaques antérieures pour lesquelles l'absence de mesures de rétorsion a très bien pu ouvrir la voie aux atrocités du 11.09.2001.

 

Ces deux attaques ont été :

 

-          L'assaut iranien en 1979 de l'ambassade américaine à Téhéran

 

-          Le massacre des Marines à Beyrouth en 1983

 

Le 4 novembre 1979, des centaines de soi-disant "étudiants" musulmans ont pris d'assaut l'Ambassade américaine à Téhéran et pris en otage des dizaines d'Américains.

 

La crise iranienne des otages avait commencé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_iranienne_des_otages

Vidéo - http://www.ina.fr/histoire-et-conflits/revolutions-et-coups-d-etat/dossier/1449/crise-iranienne-des-otages.20090331.fr.html

 

Après 444 jours de brutale captivité, les 52 otages furent libérés le 20 Janvier 1981

 

Cette attaque peut être considérée comme le moment à partir duquel l'islam fanatique a commencé sa guerre officielle contre l'Amérique.

 

L'emprisonnement des otages et l'épreuve de force qui s'en est suivie reste une des humiliations les plus cuisantes pour l'Amérique.

 

L'Ayatollah R. Khomeiny et sa république islamique avait "mis à genoux" l'Amérique.

 

Si l'administration Carter avait immédiatement menacé de représailles par des frappes militaires ciblées, les institutions politiques et militaires, ainsi que les installations pétrolières, il est plus que probable que les otages auraient passé  444 minutes au lieu des 444 jours d’une captivité qu'ils ont été forcés d'endurer.

 

Au lieu de cela, Carter a écrit une lettre très polie à Khomeiny lui demandant  avec déférence que les otages soient libérés.

 

Cette lettre n'a fait qu'enhardir Khomeiny qui se vantait, peu après, que l'Amérique se révélait en fait incapable de libérer les otages.

 

Une tentative de sauvetage a bien été montée mais a échoué, humiliant encore plus l'Amérique et renforçant ainsi le mépris de l'Iran pour Carter et sa nation.

 

L'assaut des ambassades et les prises d'otages ne sont pas une invention iranienne.

 

Le 03 Mars 1973 des membres de l'OLP ont pris d'assaut l'ambassade d'Arabie Saoudite à Khartoum au Soudan ainsi que l'ambassadeur des USA et ses chargés d'affaires, au total XXXX otages ont été violemment exécutés sous les ordres explicites du parrain du terrorisme lui-même ; Yasser Arafat.

http://www.weeklystandard.com

http://news.bbc.co.uk/

http://www.jihadwatch.org/

Lire ce témoignage accablant sur Arafat par le frère de Guy Eid, attaché d'affaires Belge assassiné lors de cet assaut

Témoignage - Guy Eid Doc AschkeletGad Témoignage - Guy Eid Doc AschkeletGad

Ainsi cette analyse sur le Soudan

le facteur soudanais docAshkeletGad le facteur soudanais docAshkeletGad

L'administration d'alors, celle de Nixon, n'avait pris aucune mesure

Bien que les 2  assauts n'aient pas de liens directs entre eux, l'OLP d’Arafat et Khomeiny entretenaient d'excellentes relations au début des années 1970.

http://www.jcpa.org/JCPA/Templates/ShowPage.asp?DBID=1&LNGID=1&TMID=111&FID=377&PID=0&IID=1510 

 

 

L'Iran a libéré les otages américains le 20 Janvier 1981 immédiatement après la prise de fonction du successeur de Carter, Ronald Reagan ; soit que les iraniens aient craint Reagan soit qu’ils aient voulu humilier davantage Carter sur le départ.

 

Toutefois, si les iraniens craignaient effectivement Reagan, leur peur n'a pas duré longtemps.

 

L'Iran n'a subi aucune répercussion des USA après la crise des otages.

 

Près de deux ans et demi plus tard, Reagan fera sa première rencontre dévastatrice avec l'Iran et ses mandataires, laissant une trainée de sang américain au Proche-Orient.

 

Contexte de la rencontre sanglante entre Reagan et l'Islam radical.

 

 

En 1982, les Etats-Unis étaient entrés au Liban dans le but de superviser le retrait de l'OLP, suite à l'incursion d'Israël.

 

En Juin, Israël a dû mener cette campagne militaire pour faire cesser les bombardements de roquettes lancés par l'OLP sur les populations civiles du nord d'Israël.

 

Une série d’évènements avait ensanglanté le Liban en septembre notamment celui de l'assassinat du Président maronite chrétien qui donna suite à des affrontements entre chrétiens et musulmans.

 

 

Les U.S qui avaient déjà retiré leurs troupes ont dû entrer de nouveau en Septembre pour tenter de stabiliser cette situation chaotique.

 

 

 

Le 18 Avril 1983, l'Ambassade américaine à Beyrouth fut secouée par un attentat suicide à la voiture piégée tuant 63 personnes, 17 américains dont le chef de la CIA.

ambassade_am% http://fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_contre_l 'C3 A9ricaine_%% C3% A0_Beyrouth

Vidéo - http://www.ina.fr/fictions-et-animations/feuilletons-et-series/video/CAA8200685101/attaque-ambassade-americaine-a-beyrouth.fr.html

הפיגוע בשגרירות ארה"ב בביירות

http://www.dailymotion.com/video/x42706_attentat-a-beirut-15-janvier-2008_events

Le groupe terroriste 'Hezbollah (soutenu par la Syrie et l'Iran) en a revendiqué la responsabilité.

 

Comme avec la crise des otages, il n'y a pas eu de réplique américaine et l'absence de mesures de rétorsion à ce massacre a été une erreur catastrophique qui aboutirait quelques 5 mois plus tard à une attaque meurtrière bien pire.

 

Le dimanche 23 Octobre 1983, un autre kamikaze frappait.

 

Cette fois la cible était la caserne située à l'aéroport international de Beyrouth. Un camion Mercedes chargé d'environ 6 tonnes de TNT explosa entrainant la mort de 241 marines.

 http://www.erta-tcrg.org/cri6224/2008/mougnieh/mug1.html

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=1084

Voir aussi l'attentat du Drakkar contre les forces françaises

http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_du_Drakkar

Editorial M.Brzustowski-העריכה -http://www.aschkel.info/article-le-bal-des-parrains-a-beyrouth-gouvernorat-maffieux-contre-tribunal-international-54757146.html

A la suite des différentes enquêtes, y compris celle du FBI, l'explosion fut considérée comme la plus grande explosion non nucléaire depuis la seconde guerre mondiale.

 

 

 

Une fois de plus le 'Hezbollah revendiquait l'attentat, et Reagan décida de mesures de rétorsion qui ne furent, cependant, jamais suivies d'effets.

 

Dans une interview à PBS en 2001, le Conseiller à la Sécurité Nationale Robert Mac Farlane révéla que le secrétaire à la défense de l'époque Caspar Weinberger avait décidé d'abandonner le raid de représailles.

 

 

 

Les USA se retirèrent du Liban une fois pour toute.

 

Le comportement de l'Amérique n'a pas échappé au jeune Oussama Bin Laden qui, plus tard, reprocha, non sans cynisme, que l'Amérique n'était qu'un "tigre de papier".

 

Les attentats terroristes contre les Américains ont continué tout au long des années 1990, dans des attaques toujours plus nombreuses au Liban et ailleurs, comme des détournements, des enlèvements et des assassinats.

 

A chaque fois, il n'y a pas eu de représailles américaines.

 

Le 07 Octobre 1985, des terroristes arabes de l'OLP détournèrent un navire de croisière, l'Achille Lauro, tuant sans pitié un juif américain handicapé, jetant ensuite son corps à la mer.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Achille_Lauro

http://www.jewishvirtuallibrary.org/jsource/Terrorism/achille.html

 

Enfin l'Amérique réagissait, Reagan ordonna à l'avion qui transportait les pirates libérés par l'Egypte plus tôt d'atterrir en Italie.

http://www.haaretz.com/news/palestinian-hijacker-of-achille-lauro-cruise-released-from-jail-1.275100 

Le 05 Avril 1986, lors d'un attentat dans une discothèque à Berlin, 3 militaires américains furent tués. Les renseignements remontèrent la piste jusqu'au commanditaire ; La Lybie de Mouammar Kadhafi.

 

Cette fois Reagan, réagit en lançant des représailles (bombardements) sur Tripoli et Benghazi.

 

Viennent les années 1990, quand eut lieu le premier attentat  du World Trade Center.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_du_World_Trade_Center_de_1993

Cette affaire fut traitée comme une simple affaire criminelle et non comme un cas de terrorisme international.

 

Le Pdt Clinton à l'époque n'a même pas pris la peine de visiter le site de l'attaque, premier attentat terroriste à frapper sur le sol américain.

 

 

 

Clinton a montré la même désinvolture en Octobre 1993, en Somalie, lorsque 18 soldats américains furent tués lors de combats avec des milices somaliennes et que certains corps de soldats furent trainés dans les rues de la capitale Mogadiscio.

 

Pendant les années Clinton, les attentats continuèrent, les bombardements des tours Khobar, le double attentat contre les ambassades de Tanzanie et du Kenya ainsi que l'attaque suicide contre l’USS Cole, attaques revendiquées par Al Qaeda.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_des_tours_de_Khobar

http://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_des_ambassades_am% C3% A9ricaines_en_Afrique

http://en.wikipedia.org/wiki/1998_United_States_embassy_bombings

Clinton se montra réticent à capturer ou à  tuer Bin Laden.

 

Quelques missiles de croisière ont été tirés en Afghanistan et une usine pharmaceutique au Soudan a été frappée en réponse à l'attentat du Cole.

 

Bien sûr tout cela a changé le 11 Septembre 2001, G.W.Bush a finalement déclaré une riposte au cœur même de la zone d'où les terroristes avaient fomentés et élaborés leurs plans pour l'attentat du WTC en envahissant l'Afghanistan.

 

Cette décision de Bush à l'encontre de Bin Laden et autres terroristes a dû être un grand choc, au vu des comportements américains si laxistes des années précédentes.

 

La leçon à tirer, en particulier de la crise des otages et du massacre des marines à Beyrouth est qu'il faut riposter très fortement et le plus rapidement possible.

 

 

 

Ne pas riposter ne fait qu'encourager et invite l'ennemi à commettre des atrocités encore pires.

 

Les attentats du 11.09.2001 sont le résultat de décennies d'erreurs et d'échecs tragiques des USA à répondre résolument à la terreur islamique.

Par Aschkel - Publié dans : TERRORISME - Al-Qaeda, Hamas,Hezbollah,F.musulmans - Communauté : L'Equipe J.A.G - TOP NEWS -
Réagir, commenter - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Catégories

Articles récents

Liste complète

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Recommander

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés