Traducteur/translator

 

 

France    ISREAL   English
Jeudi 24 février 2011 4 24 /02 /Fév /2011 18:15

 

 

logo Meir AMIT

terrorism-info

 

 

A lire :

 

>La bande de Gaza est "exportatrice" régionale du terrorisme

>L'Egypte affirme que L'armée de l'Islam (Al Qaeda à Gaza) est derrière les attentats contre les coptes, le 'Hamas demande des preuves

>Le 'hamas participe à l'état de guerre en Egypte

 

 

 

Exportation du terrorisme et subversion de la bande de Gaza : selon nous, les organisations terroristes de la bande de Gaza pourraient exploiter les événements récents pour augmenter la contrebande d'armes et infiltrer des activistes en Egypte. L'Armée de l'Islam, groupe jihadiste basé à Gaza, a déjà été accusée de l'attaque contre l'église copte d'Alexandrie. 

 

Développements suite aux récents événements en Egypte 

1. La direction du Hamas a suivi de près les événements récents en Egypte, mais n'a pas adopté de position publique définie en faveur de l'un ou l'autre parti. Le Hamas souhaite la chute du régime égyptien, mais craint qu'il puisse survivre et exiger des comptes par la suite.  

2. En attendant, le Hamas prend des mesures pour assurer la sécurité du couloir de Philadelphie, la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte. Les médias affiliés au Hamas ont également rapporté avec concision les événements violents qui ont eu lieu dans les quartiers de Rafah et El Arish. Le Hamas a précisé qu'il n'y avait aucun danger de pénurie à Gaza, particulièrement de carburant et de nourriture, ajoutant que  la contrebande continuera par les tunnels. 

3. Le Hamas aide aussi ses membres à s'évader des prisons égyptiennes. A ce jour, plusieurs prisonniers sont rentrés dans la bande de Gaza par les tunnels. De plus, selon nous, des réseaux terroristes de la bande de Gaza pourraient profiter des événements pour accroître la contrebande d'armes dans la Péninsule du Sinaï et l'infiltration d'activistes en Egypte.

4. Jusqu'ici, la direction du Hamas dans la bande de Gaza a été prudente pour ne pas montrer qu’elle pourrait profiter de la situation  afin d’encourager le terrorisme. Cependant, elle a aidé ses membres qui se sont échappés des prisons au Caire et, selon nous, l’organisation attend le bon moment pour adopter une position. Les autres organisations terroristes opérant dans la bande de Gaza, y compris le Jihad Islamique Palestinien et les réseaux du jihad mondial comme l'Armée de l'Islam, veulent exploiter lasituation pour plébisciter leurs propres activités et renforcer les réseaux terroristes dans la Péninsule du Sinaï. 

5. La bande de Gaza était clairement un exportateur du terrorisme en Egypte avant le début de la crise. Le ministre de l'Intérieur égyptien sortant, ainsi que les médias égyptiens, ont accusé l'Armée de l'Islam opérant dans la bande de Gaza d'être liée à l'attentat suicide commis contre une église copte à Alexandrie (Janvier 2011, 25 morts et au moins 80 blessés). Les membres de l'Armée de l'Islam dans la bande de Gaza ont été accusés  de commettre des activités terroristes en Egypte pour le compte d'Al-Qaïda, et d'entrer en contact avec des terroristes par les tunnels courant le long de la frontière entre l'Egypte et la bande de Gaza  (qui, selon le ministre de l'Intérieur égyptien sortant, menacent la sécurité nationale de l'Egypte). L'Armée   de l'Islam a également été accusée d’avoir participé à  d'autres attaques terroristes effectuées en Egypte ces dernières années, y compris celle du  bazar El-Khalili au Caire, dans lequel une touriste française a été tuée (22 février 2009). 

6.  Un porte-parole de l'Armée de l'Islam a nié tout rôle de l'organisation dans l'attaque d'Alexandrie, tout en en saluant les auteurs. Un membre important de l'Armée de l'Islam a affirmé que les accusations égyptiennes découlaient d'une tentative israélienne de préparer l'opinion publique mondiale à une nouvelle guerre contre la bande de Gaza. Le Hamas a été prompt à dénoncer l'attaque d'Alexandrie et a appelé les autorités égyptiennes à le rejoindre dans l'examen de la fiabilité des informations égyptiennes, mais n'a pris aucune mesure contre l'Armée de l'Islam, envers lequel il prône la tolérance.

7. L'Armée de l'Islam est un réseau salafiste jihadiste actif dans la bande de Gaza depuis 2006, un des nombreux réseaux affiliés à Al-Qaïda et au jihad mondial. Son leader est Mumtaz Dughmush, membre d'un clan très puissant de la bande de Gaza. Ces dernières années, l'Armée de l'Islam, qui a participé à  l'enlèvement de Gilad Shalit en Juin 2006, a adopté les méthodes du jihad mondial, comme l'enlèvement de correspondants occidentaux, l'attaque de lieux de divertissement dans la bande de Gaza considérés comme "occidentaux" (yc compris des cafés Internet) et l'attaque contre des Israéliens et des étrangers dans la Péninsule du Sinaï. 

8. Dans le passé, une certaine tension opposait l'Armée de l'Islam et le Hamas et des heurts violents ont été signalés,  mais ils n'ont jamais dégénéré en une confrontation ouverte. Ceci parce que le Hamas a été clément envers l'Armée de l'Islam (en raison de leur collaboration opérationnelle passée, y compris l'enlèvement de Gilad Shalit). Ainsi, le Hamas n'a pas pris de mesures effectives pour la freiner comme il l'a fait dans le passé contre Jund Ansar Allah dans l'affaire en 2009 de la mosquée Ibn Tamiyyah de Rafah. 

9. Selon nous,  les accusations égyptiennes contre l'Armée de l'Islam reflètent une  crainte véritable que la bande de Gaza  ne se transforme en un foyer d'activités subversives et exporte la révolution ainsi que le terrorisme en Egypte. Cette crainte, qui selon nous risque de s'amplifier en raison de l'engagement de l'Armée de l'Islam dans le terrorisme en Egypte et au vue des événements dramatiques récents, est fondée sur plusieurs facteurs : la proximité géographique entre l'Egypte et la bande de Gaza, l'existence de réseaux salafistes affiliés à Al-Qaïda ainsi que les liens étroits entre le Hamas et les radicaux d'opposition des Frères Musulmans. De plus, le Hamas et les réseaux jihadistes ont regroupé leurs forces avec les bédouins et les réseaux du jihad mondial dans la Péninsule du Sinaï ainsi qu’avec des réseaux terroristes opérant   4en Egypte. Le tout à la fin de l'ère Moubarak, caractérisée par des rapports tendus internes et des protestations de grande  ampleur, inspirées par la révolution du Jasmin tunisienne

 

La suite du dossier

 

Par Aschkel - Publié dans : TERRORISME - Al-Qaeda, Hamas,Hezbollah,F.musulmans - Communauté : L'Equipe J.A.G - TOP NEWS -
Réagir, commenter - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Catégories

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Recommander

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés