Les chrétiens disent que leur nombre diminuant transforme leurs églises de lieux de culte en musées. Aujourd’hui il n’y a que 50.000 chrétiens en "Cisjordanie" et 1.000 dans la bande de Gaza, soit 2.2 % de la population globale de l’Autorité Palestinienne (AP). Les chrétiens quittent peu à peu les lieux d’héritage traditionnels pour des raisons de sécurité et des soucis économiques.

35% de la population en "Cisjordanie" a émigré entre 1967 et 1992 (dont 45% aux Etats–Unis), selon une étude réalisé en 1992 par Berbard Sabella de l’Université de Bethlehem. Les espoirs d’un accord de paix éventuel avec les accords d’Oslo en 1993 a ralenti cette tendance d’immigration massive, avant de reprendre en 1997.

L’Autorité Palestinienne n’a pas une constitution ratifiée mais leur Charte Nationale établie l’Islam comme religion officielle. Les principes de la charia sont les sources législatives principales, ” accordant une liberté de conscience et de religion”.

Cependant, L’Autorité Palestinienne est fortement critiqué de ne pas prendre les mesures nécessaires pour protéger les chrétiens habitant dans ses régions de l’harcèlement, de l’intimidation et des attaques.

Des nombreux chrétiens à Bethlehem et dans les villages avoisinants Beit Sahour et Beit Jalla se sont plaints à plusieurs reprises du fait que des musulmans s’emparent de leurs terres, en utilisant la force ou des documents falsifiés. Durant la 2ème Intifada de 2000, le village de Beit Jalla a servi de base pour des attaques contre le quartier juif de Gilo.

Il est bien connu que les chrétiens palestiniens n’osent pas signaler des cas de mauvais traitement aux autorités. L’incitation au terrorisme contre Israël et l’Occident chrétien fait grimper la tension entre cette minorité en déclin de la Cisjordanie et de la bande de Gaza. Les organisations chrétiennes dans ces régions, telles que la Société Biblique Palestinienne ou la Young Mens Christian Organisation (YMCA), sont sujets à des menaces de la part des islamistes.

Chronologie des attaques récentes:

Mai 2009- Plus de 70 tombes chrétiennes profanées au village de Jiffra, près de Ramallah.

Mai 2008- Des agresseurs anonymes font exploser une bombe devant l’école chrétienne Zahwa Rosary School à Gaza.

Février 2008- Des incendiaires mettent le feu à une bibliothèque de la YMCA, brulant 10.000 livres.

Octobre 2007- Rami Khader Ayyad, chrétien éminent à Gaza, est enlevé et poignardé à mort après avoir reçu des menaces pendant des mois des musulmans locaux.

Juin 2007- Des extrémistes musulmans attaquent l’école chrétienne Zahwa Rosary School ainsi que l’église latine à Gaza.

Avril 2007- Centre de la Société Biblique Palestinienne bombardé.

Septembre 2006- Cinq églises incendiées et fusillées en Cisjordanie et à Gaza.

Février 2006- la Société Biblique Palestinienne est obligée de fermer temporairement leur centre et leur bibliothèque à Gaza suite à une menace à la bombe. Plus tard, deux bombe-tuyaux s’explosent, faisant des dégâts mais pas de blessés.

Septembre 2005- Des centaines des hommes musulmans incendient maisons et véhicules chrétiennes dans un village en Cisjordanie.