Traducteur/translator

 

 

France    ISREAL   English
Mercredi 20 octobre 2010 3 20 /10 /Oct /2010 06:17

 

 

 

 

Les partisans d'Israël doivent changer de discours

par Mélanie Phillips, journaliste et essayiste britannique, pour The Jewish Chronicle

 
Article publié le 14 octobre 2010

 


 

Traduction : objectif-info

 

Trop souvent les défenseurs d'Israël ne parviennent pas à mettre en lumière les intentions réelles de ses ennemis. Il est temps de le faire.

 

 Le week-end dernier, j'ai été l'une des intervenantes à une importante conférence de CAMERA qui s'est tenue à Boston sur le sujet « Une guerre menée par d'autres moyens », la campagne mondiale de diabolisation et de délégitimation d'Israël.

 

CAMERA est l'acronyme de "Committee for Accuracy in Middle East Reporting in America" , le Comité pour une information véridiques sur le Moyen-Orient en Amérique. Le travail qu'il effectue en s'opposant aux attaques des médias contre Israël est d'une valeur considérable. Les mensonges et les distorsions de la réalité qui sont diffusés sur d'Israël, sont soumis à une analyse soigneuse, sereine et argumentée. Mais, malgré la grande valeur de ce travail, et malgré l'engagement indubitable de plus de 800 participants à la conférence, il me semble que de nombreux Juifs américains favorables à Israël, ainsi que leurs homologues de l'étranger, sont en train de passer à côté de l'essentiel.

 

Ce sentiment a été amplifié par les remarques de Bret Stephens, un autre intervenant de la conférence, éditorialiste du Wall Street Journal (et ancien rédacteur en chef de Jerusalem Post). Selon lui, la plupart des plaidoyers pro-israéliens ne sont pas très efficaces parce qu'ils sont arc-boutés sur des positions défensives plutôt que sur des attitudes offensives qui permettraient d'enfoncer les accusations des détracteurs Israël.

 

Ainsi, par exemple, ces amis d'Israël s'inquiètent en permanence de savoir si Bibi étendra le moratoire sur les constructions dans les communautés juives des territoires disputés. Pour être plus pertinents ils devraient plutôt exiger de savoir ce que les Palestiniens sont prêts à offrir comme concession en échange. La réponse à cette question, a exposé Stephens, est de dire qu'ils ont posé un couvercle sur le terrorisme. Ainsi leur grande concession est d'arrêter de tuer des Juifs. Ce qui illustre que si pour Israël la question à résoudre est celle du territoire, pour les Palestiniens c'est celle des massacres de masse.

 

Prenez vos adversaires à revers. Changez votre discours.

 

Au lieu d'accuser les Palestiniens et leurs soutiens occidentaux de leur politique de rejet d'Israël, qui est la véritable raison de l'impasse actuelle au Moyen-Orient, de nombreux amis et d'Israël se positionnent sur le terrain choisi par leurs ennemis pour dissimuler leur véritable objectif qui consiste à éliminer ce pays.

 

Le terrain sur lequel les adversaires d'Israël placent le conflit est celui des frontières de deux états, Israël et la Palestine. Cette focalisation presque exclusive sur les implantations dans les territoires et sur la prétendue crispation d'Israël sur ce sujet, conduit à en faire le principal obstacle à la paix. Ceci est à l'évidence absurde. Le seul obstacle à la paix est le refus permanent et non dissimulé des Palestiniens d'accepter l'existence Israël comme État juif, et la poursuite sans relâche d'une guerre d'extermination contre lui.

 

Ainsi, quand une quantité imposante de territoires leur a été offerte en 2000, leur réponse a été de se faire exploser dans les bus et les pizzerias israéliens ; c'est pour cela que lorsque les habitants juifs des implantations de Gaza ont été rapatriés, la réponse a été de tirer des milliers de roquettes ; et c'est pourquoi le « modéré » Mahmoud Abbas a dit que les Palestiniens ne reconnaitraient jamais Israël comme État juif.

 

En bref, toutes les questions qui relèvent des implantations et des territoires constituent une gigantesque tromperie qui a été gobée par le monde entier à l'initiative des féroces adversaires occidentaux d'Israël. Mais ceux qui partagent précisément la même préoccupation sont nombreux dans le camp pro-israélien; ils ont la même obsession de savoir si Israël fait suffisamment de concessions sur les implantations.

 

C'est ainsi qu'ils reprennent précisément à leur compte, sur un ton plus modéré et anxieux, le discours manipulateur et falsifié utilisé par les ennemis d'Israël pour masquer la véritable nature de ce conflit.

 

Comme l'a justement observé Stephens, les partisans d'Israël doivent porter le débat sur le sujet des mauvais traitements que le reste du monde arabe réserve aux Palestiniens et qu'ils pratiquent entre eux.

 

Je voudrais aller plus loin. Je voudrais demander aux « progressistes» stylés qui sont obsédés par l'abandon des territoires disputés où se trouvent les habitants des implantations pourquoi ils proposent un programme d'épuration ethnique raciste visant à supprimer toute présence juive dans le putatif État de Palestine, tandis qu'Israël est accusé d'apartheid, alors que sa minorité arabe jouit pleinement de tous les droits du citoyen.

 

Prenez vos adversaires à revers. Changez votre discours..

 

Mélanie Philipps
Par Objectif Info - Publié dans : CYNISME/DESINFORMATION
Réagir, commenter - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Les intentions sont certes louables, mais le discours n'est pas suffisamment transformé. Se demander ce que les usurpateurs de la terre d'Israël donneront en échange ne va pas jusqu'au fond du problème, car cela suppose que s'ils avaient réellement une intention sincère de donner quelque chose, on pourrait alors renvoyer les Juifs de chez eux sans que cela ne pose de problèmes. D'ailleurs, c'est bien ce que vous exprimer en stipulant que les Juifs ont été rapatriés de Gaza, autrement dit, pour vous, ils n'étaient pas chez eux.

Le problème n'est pas une question de sécurité, dans la mesure où s'ils veulent la paix on peut leur donner un pays, mais une question de fond sur les propriétaires légitimes de la terre d'Israël. Pour commencer, il faudrait déjà changer le discours qui fait des envahisseurs  arabo-musulmans des "Palestiniens", autrement dit les propriétaires de cette même terre, qu'ils pourront reprendre s'ils se tiennent bien. C'est la dialectique de l'enfant dont un jouet a été confisqué mais qu'il n'est pas possible de le lui rendre car il s'en servirait à nouveau pour chahuter.

Un véritable processus de paix consisterait à réfléchir afin de rapatrier les arabo-musulmans vers les pays arabo-musulmans.Merci.

Commentaire n°1 posté par Yéochoua le 20/10/2010 à 09h57

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Catégories

Articles récents

Liste complète

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Recommander

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés