Traducteur/translator

 

 

France    ISREAL   English
Mercredi 11 août 2010 3 11 /08 /Août /2010 03:49

 

 

 

Washington suspend des aides militaires au Liban

Imprimer

Publié le Mardi 10 Août 2010 

gnet

Howard Bermanccnarabic - Le Président de la commission des relations extérieures du Congress américain, Howard Berman,  a annoncé le gel de 100 millions de dollars d’aides militaires décidées, précédemment, en faveur de l’armée libanaise, compte tenu des craintes grandissantes que les armes fournies ne menacent Israël, suite aux accrochages déclenchés la semaine dernière entre forces libanaises et  israéliennes. 

Le député Berman, un démocrate de Californie, a déclaré dans un communiqué que "la suspension de ces aides émane de craintes autour d’un probable pouvoir du Hezbollah, à l’intérieur de l’armée libanaise". Il a ajouté que "ces peurs se sont intensifiées lorsque des soldats libanais ont ouvert le feu sur  un soldat israélien lors d’accrochages frontaliers, la semaine dernière". 

Il a appelé l’administration américaine de Barack Obama "à revoir en profondeur sa politique et ses relations avec l’armée libanaise". 

L’escarmouche du 3 août dernier qui s’est soldée par la mort de deux soldats libanais et d’un journaliste, ainsi que d’un colonel israélien, était l’un des plus graves affrontements entre les forces libanaises et israéliennes depuis la guerre contre Hezbollah en 2006. 

Berman a laissé entendre : "Je ne pourrais pas autoriser les Etats-Unis à faire parvenir des armes au Liban, jusqu’à ce que l’on sache davantage sur ces accrochages, et  la nature de l’influence du Hezbollah au sein de l’armée libanaise". Un député républicain du Congress, Eric Kantour, a appelé, lui aussi, à suspendre les financements à l’intention de l’armée libanaise jusqu’à ce qu’une enquête soit menée. 

La députée Nita Lawi, présidente de la sous-commission des aides extérieures au sein du Congress, a, quant à elle, qualifié "cet incident de tragique", et aurait pu être évité", soulignant que "l’aide américaine a pour but de renforcer notre sécurité et celle de nos alliés". 

Par ailleurs, le département d’Etat américain a pris la défense de ce programme d’aides militaires libanaises, par la voie de son porte-parole, Philipe Crowly, qui a souligné que "l’administration Obama a un programme d’aide militaire intense avec le Liban, car notre intérêt l’exige". Et d’ajouter : "ce programme permet au gouvernement libanais d’élargir le champ de sa souveraineté, et nous pensons que cela est dans l’intérêt de nos deux pays, et de la stabilité régionale dans son ensemble". 

Le président libanais, Michel Souleymane, a promis samedi dernier de lancer une campagne arabe et internationale en vue d’armer les unités militaires libanaises, faisant remarquer qu’il pose cette question, abstraction faite de la position de certains pays, en allusion à l’opposition de pays occidentaux à la livraison d’armes développées à l’armée libanaise. Souleymane a déclaré que "le Liban considèrera le refus des pays fabricants d’armes d’en vendre au Liban, comme une position politique".  
Par Aschkel - Publié dans : Pays arabo-musulmans, Egypte,Jordanie,Syrie,Liban, - Communauté : L'Equipe J.A.G - TOP NEWS -
Réagir, commenter - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Catégories

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Recommander

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés